Souvent, les grillades et l'été sont associés de manière inséparable. Les images de fêtes en extérieur avec terrasse, soleil, piscine et barbecue font partie des clichés qui déterminent l'idée que nous nous faisons des grillades. Mais en réalité, il n'y a pas de règles imposant un début et une fin pour la saison des grillades. Les passionnés de grillades l'affirment depuis longtemps déjà : il n'y a pas de « saison » pour le barbecue. Même l'hiver fait l'affaire. Et aussi la période de l'année entre la saison courante et les grillades hivernales romantiques est particulièrement attrayante. Voici cinq raisons qui font que les grillades automnales sont géniales. 

 

Du changement sur le barbecue : des potirons et des champignons

D'un point de vue culinaire, l'automne est la saison la plus variée. C'est à cette période que l'on retrouve dans la nature et les champs une variété incroyable d'ingrédients enrichissant toutes les soirées grillades et garantissant des moments de plaisir saisonniers et régionaux. Par où commencer ? Par exemple les champignons. Ils poussent à partir d'août dans les forêts et les clairières. Qu'il s'agisse de cèpes, de girolles ou de champignons des prés, sur le barbecue, avec quelques arômes torréfiés, les champignons sont délicieux et constituent un accompagnement génial. Ils peuvent même constituer la principale attraction sur la table. On peut aussi signaler les légumes comme le potiron ou le céleri qui arrivent à maturité dans les champs. Coupés en lanières, légèrement marinés et huilés, puis épicés avec du poivre et du sel, c'est un délice. Quasiment toutes les variétés locales de légumes profitent de la cuisson rapide au barbecue. La réaction de Maillard à l'origine des traces de torréfaction garantit une délicieuse profondeur gustative. Cela permet de se passer parfois de viande. 

 

 

L'automne est la période du gibier

L'automne est la période du gibier : c'est du moins ce que disent beaucoup de personnes. Ce n'est pas tout à fait vrai, car il y a déjà du gibier à partir de mai. Et pourtant, le cerf, le chevreuil et le sanglier n'arrivent au centre de l'attention de la communauté des gourmets qu'à partir du mois d'août. C'est alors que l'assortiment s'agrandit également sur les étals des bouchers et que le gibier conquiert les barbecues. Nous pensons que d'une manière générale, le gibier au barbecue est extrêmement sous-estimé. La viande est toujours produite de manière naturelle (quasiment impossible de faire plus bio), est très peu grasse et donc particulièrement saine et digestible. Mais le plus important, c'est que le gibier grillé est délicieux. Comme la structure musculaire du gibier est très tendre, quasiment toutes les parties des animaux peuvent être préparées en tant que steak avec une cuisson courte. Conseil : ne pas seulement choisir des parties du filet ou du dos mais opter pour des découpes de la cuisse. Elles ont beaucoup de goût et sont plus économiques. 

 

Des grillades sans avoir trop chaud

Honnêtement, même s'il est toujours très agréable d'imaginer un barbecue en plein été, le soleil impitoyable rend souvent cela plus difficile que prévu. Lorsque l'on prépare les grillades l'après-midi à côté de la chaleur du barbecue, un bandeau de transpiration devient quasiment indispensable après une heure. Même sous un parasol, la chaleur se diffuse depuis deux sources de chaleur. Une journée de grillades durant une belle journée de septembre constitue une alternative plus agréable. La thermomètre atteint encore les 24 degrés, le soleil n'est pas aussi brutal et cela permet d'éviter les coups de soleil à la fin de la journée. Et si en plus, on peut profiter d'une douce brise d'automne, alors la journée de grillades sera aussi agréable pour les invités que pour le préparateur du barbecue.

 

 

Tout le monde est enfin revenu de vacances

Chacun connaît cette situation : on souhaite inviter tout le monde à un grand barbecue, mais au moins 30 % des amis sont en vacances ou ont déjà prévu autre chose depuis des semaines. En été, le besoin de s'activer augmente soudainement et il faut tout organiser déjà des semaines à l'avance. Cela empêche toute spontanéité concernant la planification. Conseil : simplement organiser des grandes fêtes de grillades en automne. Cela ne présente que des avantages (voir plus haut) et tout le monde a plus de temps. En outre, les gens sont tous reposés et totalement relaxés parce qu'ils reviennent juste de leurs vacances d'été. Des conditions parfaites pour la meilleure fête de grillades de l'année. 

 

Viande et vin nouveau

Pourquoi est-ce que (quasiment) tout le monde boit de la bière lors d'un barbecue ? Où est le bon vin ? Peut-être qu'en été, il s'agit justement d'un alcool trop fort. Ce n'est plus le cas en automne lorsque le vin nouveau est commercialisé, avec tous ses avantages. Le « Federweisser » et les autres vins blancs ne sont que légèrement fermentés et donc non seulement agréablement frais, mais avec une faible teneur en alcool. Et le soir, cela reste bien évidemment possible de passer à du « vrai » vin. Car le vin et la viande constituent une association présentant bien plus de potentiel culinaire que de boire une bouteille de bière après l'autre. Conseil : ne pas hésiter à boire autre chose que du vin rouge avec la viande et tester des vins blancs secs avec un délicieux steak persillé. L'époque des dogmes stricts en matière de vin est révolue depuis longtemps.

Retour

Langue

allemand
anglais
français

Shop

Suisse
Allegmane
L'Austriche
Pays-Bas, Belgique, Luxembourg
Go
français